Tendances des inscriptions

Après les gouvernements de la Chine et de l’Inde, l’Église catholique gère l’un des plus larges réseaux d’écoles et universités au monde. Les tendances en matière d’inscription aux niveaux national, régional et mondial peuvent être documentées sur base des annuaires statistiques annuels de l’Église. Des données sur un large éventail d’activités de l’Église sont recueillies dans ces annuaires. La dernière édition disponible (2020) fournit des données pour 2018.
Pour l’éducation, de la maternelle à la fin du secondaire, l’annuaire estime pour chaque pays et pour certains territoires le nombre d’écoles maternelles, primaires et secondaires gérées par l’Église et le nombre d’élèves inscrits dans ces écoles. De plus, l’annuaire fournit des statistiques sur le nombre d’étudiants inscrits dans l’enseignement post-secondaire selon trois catégories : (1) Les Instituts supérieurs (établissements post-secondaires non classés comme universités); (2) les étudiants poursuivant des études ecclésiastiques dans les universités catholiques; et (3) les étudiants poursuivant d'autres types d’études dans les universités catholiques. Cette page fournit des estimations sur les tendances dans les inscriptions et des liens vers les publications disponibles sur ce site Web qui documentent ces tendances et autres aspects de l’éducation catholique. 
0042679_annuarium-statisticum-ecclesiae-
Cette page fournit une analyse des tendances des inscriptions dans les écoles et universités catholiques sur base des estimations des annuaires statistiques annuels de l’Église. Vous trouverez ci-dessous: (1) une sélection de nos publications liées aux tendances des inscriptions; (2) une brève explication sur les méthodes de collecte de données pour les annuaires statistiques et la façon d’accéder aux données sur ce site Web; (3) quelques observations sur les tendances pour les écoles pré-primaires, primaires et secondaires; et (4) quelques observations sur les tendances pour l’éducation postsecondaire. Si vous avez des questions ou suggestions, veuillez nous contacter
Publications sur les tendances des inscriptions
 
Les tendances en matière d’inscription sont discutées dans le Rapport mondial sur l’éducation catholique publié chaque année (le rapport 2020 est disponible; le rapport 2021 sera publié prochainement) ainsi que dans certaines de nos notes de connaissances qui fournissent des analyses statistiques plus détaillées (en anglais):
KN 2020-4: How Many Students Do Christian Schools Serve Globally?
KN 2020-3: Global and Regional Enrollment Trends in Catholic Higher Education: 1975-2018
KN 2020-2: Global and Regional Enrollment Trends in K12 Catholic Schools: 1975-2018
Collecte des données et accès aux données 
 
Les données des annuaires statistiques de l’Église sont recueillies via un questionnaire envoyé aux bureaux (chancelleries) des juridictions ecclésiastiques du monde entier. Les données sont auto-déclarées et ne sont pas toujours tout à fait exactes, surtout dans les contextes où les conditions locales ne sont pas favorables à la collecte de données. En outre, toutes les juridictions ecclésiastiques ne sont pas en mesure de remplir le questionnaire chaque année. Chaque année, quelqus bureaux parmi plus de 3 000 qui devraient remplir le questionnaire ne sont pas en mesure de le faire. Cependant, ces juridictions ont tendance à être petites, de sorte que les données manquantes ne devraient pas affecter sensiblement la validité des estimations pour la plupart des pays et aux niveaux régional et mondial.  

Plusieurs ressources basées sur les données statistiques des annuaires sont disponibles sur ce site. Des profils par pays sur les tendances des inscriptions jusqu’en 2017 sont disponibles sur notre page de données. Ces profils seront mis à jour pour les données de 2018 avec la publication du Rapport mondial sur l’éducation catholique 2021.  Un fichier électronique fournissant les données sur les inscriptions aux niveaux national, régional et mondial pour 2018 est lui aussi disponible sur notre page de données. Nous prévoyons enfin de fournir un outil de visualisation de données pour en faciliter l’utilisation. 
Enseignements pré-primaire, primaire et secondaire
 
Globalement, l’Église catholique estime que 35,0 millions d’enfants étaient inscrits dans les écoles catholiques primaires en 2018, plus 19,3 millions d’enfants dans les écoles secondaires et 7,4 millions au niveau préscolaire. Voici quelques faits saillants:
  • Le nombre de inscriptions de la maternelle à la fin du secondaire a plus que doublé entre 1975 et 2018, de 29,1 millions à 61,7 millions d’étudiants. La majeure partie de cette croissance a été concentrée en Afrique, et en particulier en Afrique subsaharienne. Cela n’est pas surprenant, étant donné que le continent a un taux élevé de croissance démographique. En outre, grâce aux efforts déployés pour l’éducation pour tous, les taux de scolarisation dans cette région ont considérablement augmenté au fil du temps.
  • Les taux de croissance les plus élevés sont également observés pour l’Afrique, mais ces taux sont également élevés en Asie et en Océanie. En Afrique, les taux annuels de croissance des inscriptions sont estimés à 7,5 pour cent pour les écoles maternelles, 3,8 pour cent pour les écoles primaires, 5,7 pour cent pour les écoles secondaires et 4,3 pour cent pour le nombre total d’inscriptions dans les écoles catholiques de la maternelle à la fin du secondaire. Ces taux de croissance sont deux à trois fois plus élevés que ceux observés à l’échelle mondiale. Dans les Amériques et en Europe, les taux de croissance sont beaucoup plus faibles et, dans certains cas, négatifs.
  • Il existe de fortes différences entre les régions dans la proportion des étudiants inscrits par niveau. Globalement, les écoles primaires représentent 56,7 pour cent des inscriptions de la maternelle à la fin du secondaire en 2018, contre 31,3 pour cent pour les écoles secondaires et 12,0 pour cent pour les écoles maternelles. En Afrique cependant, les écoles primaires représentent 71,3 pour cent du total des inscriptions, tandis qu’en Europe, elles ne représentent que 36,0 pour cent des inscriptions. 
  • L’Inde a le plus grand nombre d’inscriptions dans les écoles catholiques. Elle est suivie par quatre pays d’Afrique subsaharienne à faibles revenus : la République Démocratique du Congo, l’Ouganda, le Kenya et le Malawi. Ensemble, les 15 premiers pays en termes du nombe des inscriptions représentent environ les deux tiers des inscriptions globales dans les écoles catholiques de la maternelle à la 12e année.
  • Le taux de croissance le plus élevé des inscriptions au cours des quatre dernières décennies est observé pour les écoles maternelles. C’est une bonne nouvelle étant donné que la petite enfance est une période critique dans la vie et que les investissements dans la petite enfance ont tendance à avoir des rendements élevés.
Éducation post-secondaire
L’Église estime que ses institutions acceuillaient au post-secondaire 6,5 millions d’étudiants en 2018. Cela inclut 2,3 millions d’étudiants dans des instituts supérieurs non universitaires, 0,5 million d’étudiants en études ecclésiastiques au niveau universitaire et 3,7 millions d’étudiants dans d’autres types d’études universitaires. Quelques faits saillants sont mentionnés ci-dessous:
  • Le nombre des inscriptions dans l’enseignement supérieur catholique a plus que doublé dans le monde entre 1975 et 2018, de 2,5 millions d’étudiants à 6,5 millions. Alors que pour l’enseignement de la maternelle à la fin du secondaire, la majeure partie de la croissance en termes absolus a pris place en Afrique, pour l’enseignement supérieur, la majeure partie de la croissance a eu lieu dans les Amériques, en Asie et en Europe. Toutefois, proportionnellement, les taux de croissance les plus élevés des inscriptions sont observés en Afrique, mais d'une base limitée.
  • Globallement, les étudiants dans les universités représentent la pluspart des inscriptions. Cependant, en Inde et donc en Asie, il y a plus d’étudiants inscrits dans les instituts supérieurs non-universitaires. À l’échelle mondiale, la part des étudiants inscrits dans les instituts supérieurs et les universités n’a pas fondamentalement changé au cours des quatre dernières décennies malgré des hausses et des bas. Mais parmi les étudiants universitaires, il y a eu une augmentation de la part des étudiants inscrits dans les études ecclésiastiques, en particulier en Afrique, dans les Amériques et en Asie, ce qui est une bonne nouvelle pour l’Église.
  • Ensemble, les 15 premiers pays en termes d’inscriptions représentent les quatre cinquièmes des inscriptions mondiales. Les inscriptions restent concentrées dans les pays à revenus élevés et intermédiaires. Le pays ayant le plus grand nombre d’inscriptions est les États-Unis, suivi de trois grands pays à revenus intermédiaires : l’Inde, les Philippines et le Brésil. L’Italie suit.

Nous apprécions votre contribution!